e-FEMME

Horoscope

GÉMEAUX
22 MAI- 21 JUIN

 

FEUILLETÉS AUX CHAMPIGNONS
Notez cet article
(0 Votes)

Escapades au cœur de la nature libanaise

Al-Yasmine Guest House. Al-Yasmine Guest House. D.R.

Envie de changer d’air, de s’oxygéner, de faire un break? La nature est là qui invite particuliers, couples et familles, à une parenthèse détente de quelques jours ou plus si affinités.
 

Al-Yasmine Guest House: un havre de paix
À mi-chemin entre Tyr et Nakoura, au milieu des champs d’orangers, la maison d’hôtes Al-Yasmine invite au calme, à la relaxation et à la contemplation. Al-Yasmine Guest House propose 16 chambres climatisées avec salles de bains privées et balcons donnant sur la mer et la montagne. L’espace a été aménagé autour du grand jardin. Il fait bon se relaxer à l’ombre des grands arbres près de l’étang où se baignent des cygnes noirs tout droit arrivés de Londres et des flamands roses. Biches, chevaux et un poney se promènent dans le jardin. La piscine est entourée de transats confortables et de deux lits placés sous des tonnelles, invitant à une petite sieste après un plongeon. Dans un coin reculé du jardin, un jacuzzi ouvre ses bras pour une ambiance plus intimiste, et une petite terrasse panoramique en bois offre une vue sur le paysage depuis la balance. L’espace est équipé d’un terrain de tennis, d’un petit jardin d’enfants, d’une salle de jeu isolée et d’un service de restauration pour le déjeuner et le dîner.

Tarifs
Entre $ 200 et $ 250 la nuitée en fonction du type d’accommodation et du nombre de personnes, petits-déjeuners inclus.
Tél: (03) 372888. www.alyasmineguesthouse.com

 

Ecolodge Tanaïl… Immersion dans le passé

Engagé dans le développement durable, arcenciel s’est lancé en 2006 dans la construction d’une auberge jeunesse à Tanaïl, dans la Békaa centrale. Dans une logique éco-friendly, arcenciel a voulu revenir à un style de construction ancestrale, faite de terre et de chaux. L’Association a construit également un restaurant ayant vocation de lieu de rencontre convivial, «al khan al maksoud». À l’Ecolodge Tanaïl, le visiteur peut profiter de diverses activités: chantier de fabrication de briques en terre, démonstration village typique, activités de team building, séminaires ou ateliers de travail pour les entreprises. Par ailleurs, d’autres activités sont proposées par le club jeunesse et dans le domaine de Tanaïl. 7 maisons en terre avec des espaces communs, dotée chacune d’une salle de bains privée avec eau chaude provenant du système d’énergie solaire installé sur les toits, accueillent les vacanciers. Ici, le mode de vie traditionnel est adopté à 100%: on dort sur des matelas en laine posés à même le sol. Serviettes, oreillers et couvertures sont fournis par l’Ecolodge.
 
Tarifs
$ 30 par personne la nuitée du dimanche au jeudi, petit-déjeuner compris. $ 125 par famille (jusqu’à 5 personnes). Les vendredis et samedis, $ 40 par personne, + $ 10 pour le petit-déjeuner, $ 100 par couple avec
petit-déjeuner, $ 150 par famille (5 à 6 personnes).
Tél: (08) 544881. www.ecolodge-arcenciel.org

 

La Maison de la Forêt: écotourisme à Bkassine

La Maison de la Forêt est le lieu ultime pour une escapade charmante et mémorable en famille agrémentée d’activités en plein air et de promenades à cheval. L’hébergement est rustique et un site de camping fun est disponible. Au programme aussi: un petit marché qui propose le meilleur des produits locaux concoctés par les artisans du village. 25 bungalows entièrement équipés offrent un maximum de confort au cœur de la nature. Chacun porte le nom d’un arbre différent. Le restaurant affiche un menu aux senteurs libanaises authentiques. Mezzés libanais exquis, café, thé ou jus dans l’après-midi, et desserts maison sont servis à tous les invités.

Tarifs
De $ 100 à $ 400 la nuitée en fonction du type d’accommodation et du nombre de personnes, petit-déjeuner inclus.
Tél: (07) 800613 - (78) 828252. www.lamaisondelaforet.net

 

 

 

 

 

 

Deir Al Oumara: hôtel de charme à Deir al Qamar


À 45 minutes de la capitale, à Deir al Qamar, 180 ans d’histoire vous regardent. Construit en 1827 durant la période de l’Émir Béchir II, ce bâtiment fut agrandi en 1907 pour être aménagé en école. Restauré et rénové en 2013, il a été transformé en hôtel de charme de 18 chambres. Le style ottoman de la bâtisse originale invite à une remontée dans le temps, à la période des Émirs du Liban. Deir Al Oumara, c’est un vaste espace en plein air consacré aux grandes réceptions et aux mariages, avec une merveilleuse vue sur les montagnes environnantes et verdoyantes du Chouf. C’est aussi «Snoubar Garden», un autre jardin à l’ambiance champêtre et plus intimiste, qui peut accueillir entre 40 et 80 personnes. Un espace spécialement aménagé avec des jeux pour les enfants est disponible et le restaurant «Soufrat al Oumara» propose une excellente cuisine libanaise avec des spécialités de la région. Enfin, les chambres et les suites sont spacieuses, pratiques et le décor chaleureux.

Tarifs
À partir de $ 105 TTC la nuit, par chambre, petit-déjeuner inclus.
Tél: (05) 511557/8 - (71) 119935.
www.deiraloumara.com

 

Zenotel: une ode au bien-être à Bhersaf
Zenotel c’est l’histoire de trois sœurs Gemayel qui se sont lancé un défi: celui d’aménager un hôtel + spa dédié au bien-être, au cœur de leur région natale de Bhersaf, à 24 km de la capitale. Sabine, experte en bien-être, a pensé le projet, Yasmine gère le côté financier, tandis que Dominique, horticultrice, a conçu le potager et les espaces verts. Sur 5 étages, chacun décoré selon un thème lié aux éléments de la nature, l’hôtel compte 26 chambres sans WI-FI pour un environnement sans interférences électromagnétiques. Côté bien-être, on est servi avec un spa de 220 m2 comprenant deux chambres de traitement, un sauna, deux piscines et jacuzzis, une salle de sport, des espaces détente et d’autres consacrés au yoga. Pour un bien-être total, des programmes «détox» de 1, 3 ou 5 jours, ainsi que plusieurs traitements de médecines alternatives (acupuncture, hydrothérapie et réflexologie) vous aideront à trouver la zénitude. Un restaurant, un bar à jus et un café servent des produits frais et organiques, certains cultivés dans le jardin même de l’hôtel. Ce concept, une première au Liban, est à découvrir.

Tarifs
Selon la saison et la nature du séjour. Exemple, Breath Relax Disconnect packages à partir de
$ 150 H.T.; Detox packages à partir de $ 475 H.T.
Tél: (04) 984281/2 - (76) 936936. www.zenotel.me

 

 

 

 

 

L’auberge de la mer où le luxe rencontre l’histoire


Un hôtel où charme et luxe se conjuguent au centre des vieux souks de Batroun, à quelques pas du port et des plus belles attractions de la ville. Ici, on est séduit par la grande bleue, le rempart phénicien, l’histoire millénaire, le vieux port de pêcheurs. Bâtie au XIXème siècle, à l’ombre de deux églises historiques, l’auberge se situe dans l’ancienne ville séparant les vieux souks du port phénicien. Côté accommodation, on compte 7 chambres et 2 suites décorées chacune dans une teinte différente. Le restaurant flanqué d’un bar accueille les visiteurs et la piscine invite à la relaxation. Les activités ne manquent pas à Batroun: activités maritimes et nautiques; visite des sites archéologiques ou religieux; route des vins du nord.

Tarifs
À partir de $ 220 par chambre petit-déjeuner inclus. Les prix varient en semaine ou en week-end, et aussi en fonction de la chambre choisie (à voir sur le site).
Tél: (06) 740824/5. www.laubergedelamer.com

J.M.K.

Lu 826 fois

Laissez un commentaire

(*)Mentions obligatoires

captcha...

Editorial

De l’oxygène S.V.P. Il nous en faut! Celui ou celle qui s’attellent à lire les quotidiens, même en diagonale, ou qui ont la malheureuse idée de s’installer devant le petit écran pour suivre le bulletin télévisé (toutes chaînes confondues) ou encore les talkshows politiques, risquent certainement l’apoplexie, l’étranglement, la chute de tension, la montée de la pression artérielle, l’insuffisance cardiaque ou encore la dépression en bonne et due forme. Ce n’est pas sans raison que les Libanais avalent Xanax, Lexotanil ou autres anxiolytiques et antidépresseurs sans modération. Il faut bien survivre!

SEXUALITÉ

Officiellement, l’homosexualité est interdite au Liban. Tout le monde le sait. Pourtant, lentement mais sûrement, ce tabou commence à sortir de l’ombre et les gays ont désormais leurs lieux de prédilection où ils s’affichent librement. Soirée dans un bar gay? Des découvertes osées et époustouflantes qui montrent une fois de plus que la capitale libanaise à la réputation sulfureuse reste pionnière dans un Moyen-Orient en pleine régression.