e-FEMME

Horoscope

GÉMEAUX
22 MAI - 21 JUIN

 

Notez cet article
(0 Votes)

Au nom de la sacro-sainte union nationale

Au nom de la sacro-sainte union nationale D.R.

Au nom de la sacro-sainte union nationale

«Finalement, finalement, il nous fallut bien du talent» pour déloger ce vieux parlement qui s’était arrogé le droit de renouveler son mandat à trois reprises, sans aucun état d’âme… Or, une fois les urnes dépouillées, voilà que l’on découvre, ahuris, que les nouveaux élus ne sont autres que ceux-là mêmes dont on voulait se débarrasser à tout prix! Retour donc au point zéro!

Certes, quelques nouvelles têtes ont émergé, une toute petite poignée de femmes pour être dans la tendance, quelques beaux gosses qui ne doivent leur siège qu’à leurs illustres paternels. Mais, au final, ce sont les tronches mille fois vues et revues qui vont reprendre d’assaut les plateaux télé ou radio pour nous servir les mêmes feuilletons intitulés «Je mens donc je suis». Faut-il croire que quelque chose va changer?

Rien ne le prouve. Le cas est incurable. Il n’y a aucun remède connu au virus des egos surdimensionnés qui s’est propagé parmi la classe politique. Les optimistes nés qui se font encore des illusions, n’ont qu’à observer le déroulement des consultations en vue de la formation du gouvernement, pour se rendre à l’évidence que les mentalités, les approches et les décomptes sont demeurés tels quels.

L’idée est de former un gouvernement d’union nationale! Belle union où chacune des parties en présence cherche à s’approprier le plus gros morceau de la tarte pour détenir un maximum de pouvoir et aussi pour enquiquiner les autres.

Autant dire que ce nouveau gouvernement tant attendu porte déjà en lui, avant même d’avoir vu le jour, les germes de son impuissance et de son inefficacité.

Ghada Baraghid

 

 

Laissez un commentaire

(*)Mentions obligatoires

captcha...

Editorial

Au nom de la sacro-sainte union nationale

«Finalement, finalement, il nous fallut bien du talent» pour déloger ce vieux parlement qui s’était arrogé le droit de renouveler son mandat à trois reprises, sans aucun état d’âme… Or, une fois les urnes dépouillées, voilà que l’on découvre, ahuris, que les nouveaux élus ne sont autres que ceux-là mêmes dont on voulait se débarrasser à tout prix! Retour donc au point zéro!

EXCLUSIF

Carla Bruni se dévoile

Le 30 juillet prochain, la voix douce et posée de Carla Bruni va résonner dans la cour du Palais de Beiteddine. Ce sera son premier voyage au Liban. Un pays qu’elle dit avoir hâte de découvrir tellement son illustre mari lui en a parlé. En attendant d’aller l’applaudir au Festival de Beiteddine, Femme Magazine a recueilli les propos de Carla Bruni sur divers sujets qui vont de son expérience de Première Dame, à son rôle de mère et d’éternelle amoureuse, en passant par les années glamour sur les podiums.