e-FEMME

Horoscope

Ai-je fait le bon choix?
otre cœur a choisi. Mais vos signes du zodiaque sont-ils compatibles? Le grand amour est-il au rendez-vous?

 

Interviews

Notez cet article
(0 Votes)

L’univers évanescent de

L’univers  évanescent de D.R.

MARIE LAPORTE

C’est vrai, Marie Laporte a une allure de mannequin. C’est également vrai qu’elle n’a jamais fait d’études de stylisme. Mais ce qui est certain c’est que cette créatrice autodidacte a su s’imposer dans l’univers parisien de la robe de mariée avec un style bien à elle; des robes fluides et aériennes pour une mariée qui cherche une élégance sobre. Une mariée qui souhaite se mouvoir librement dans une robe qui lui sied, telle une seconde peau.

Les robes faussement simples de Marie Laporte sont toutes constituées de matières nobles telles que la soie, l’organza de soie, la mousseline… avec un faible pour les dentelles notamment celles exceptionnelles de Calais.
Le parcours de Marie Laporte commence très tôt. À 14 ans, c’est avec sa grand-mère qu’elle faisait ses premiers pas dans la couture; il s’agissait déjà de «robes de princesse»! Si ce n’est que celles-ci était réalisées avec du tissu d’ameublement bien moins cher que le tissu de vêtements…
Adolescente, la créatrice en herbe est repérée grâce à sa beauté et la voilà défilant sur les podiums. Une courte carrière de mannequin qui lui permet d’établir des contacts dans l’univers fermé de la mode et d’organiser son premier défilé de robes de bal. Entre bal et mariage il n’y avait qu’un pas qu’elle a vite fait de franchir grâce à une commande de robe de mariée. C’était il y a près de quinze ans.

Femme Magazine l’a rencontrée dans son magnifique atelier-loft du 17e arrondissement. Lors de notre visite, deux futures mariées faisaient des essayages en virevoltant avec des étincelles dans les yeux devant les miroirs dans des robes évanescentes!

R.C.

 

Lu 373 fois

Laissez un commentaire

(*)Mentions obligatoires

captcha...

Editorial

Osez dire: yes, I do!

Qui dit que les contes de fées sont démodés et has been? Qui prétend que les histoires d’amour – toujours n’ont plus d’adeptes parmi les jeunes filles d’aujourd’hui, libérées et sans complexes?

SEXUALITÉ

Cinquante nuances de fantasmes débridés…

Aujourd’hui, la normalité n’attire plus, d’ailleurs le Kama-sutra, longtemps considéré comme la Bible du sexe inventif, est «has been».