Horoscope

Un baiser pour chaque signe


L’embrasser un peu, beaucoup, passionnément… à la folie. L’embrasser les yeux ouverts ou pas? L’embrasser avec la langue ou sans? Quel baiser fera chavirer votre homme? On vous dit tout.

 

Lune de miel

Notez cet article
(0 Votes)

Delphine Manivet

Delphine Manivet Roberta Valerio.

Habille l’Île aux Oiseaux

Connues pour leur spa dédié à la vinothérapie, les Sources de Caudalie à Bordeaux constituent également une destination prisée par les gourmets et amoureux du vin. Installé sur les terres du Château Smith Haut Lafitte, l’hôtel 5 étoiles peut s’enorgueillir d’accueillir en son sein un restaurant doublement étoilé où les accords mets-vins sont de mise. Parmi les 40 chambres et 21 suites, il y en a une qui sort du lot: L’Île aux Oiseaux, une cabane construite sur pilotis au dessus d’un lac au cœur du domaine. Un havre de paix d’un romantisme exquis prisé par tant d’amoureux qui choisissent d’y passer leur lune de miel.

En cinq ans, la suite mythique a changé déjà trois fois de déco. Après Le mystérieux Martin Margiela en 2010 et le créatif Maxime Simoëns en 2013, c’est à Delphine Manivet qu’Alice Tourbier a confié la réinterprétation de la Suite mythique des Sources de Caudalie. La propriétaire des lieux a souhaité rendre hommage à l’univers immaculé du mariage en demandant à la créatrice de repenser l’Île aux Oiseaux selon ses codes et ses envies.
«Quand Alice m’a contactée pour le projet de décoration de la suite L’Île aux Oiseaux, j’ai tout de suite été séduite par ce havre de paix et sa proposition m’a paru une évidence. Sensible à la lumière et aux décors qui magnifient les femmes, cette collaboration permet de donner une nouvelle dimension à mon travail», confie la créatrice.

La principale source d’inspiration de Delphine fut tout naturellement l’environnement enchanteur, mais pas uniquement; la styliste est restée fidèle à son univers propre. Un univers fait de matières nobles, de détails précieux et où prédomine le blanc naturellement.

R.C.

Lire la suite

Lu 573 fois

Laissez un commentaire

(*)Mentions obligatoires

captcha...

Editorial

Où est passé le prince charmant?

«Il n’y a plus d’hommes au Liban. Ceux qui n’ont pas quitté le pays ne veulent surtout pas s’engager sur le long terme.» Toutes les jeunes filles candidates potentielles au «oui, pour la vie» reprennent en chœur ce refrain, désespérées de ne pas trouver le bon parti, le mari idéal au grand cœur, amoureux, beau, intelligent, sensible… et doté d’un sens de l’humour qui mettra sourires et éclats de rire dans leur vie.

EXCLUSIF

Édéenne
Une poète de la haute joaillerie

Depuis quelques années, Édéenne a su se tailler une place parmi les grandes Maisons de joaillerie de la Place Vendôme. La créatrice canadienne a acquis une telle notoriété qu’elle s’est vu récemment confier la conception d’une série de bijoux pour fêter les quatre siècles d’existence de Mellerio (dite Meller), la plus ancienne des maisons de joaillerie parisienne.