e-FEMME

PAVÉ DE SAUMON AUX GRAINES DE CHIA
Notez cet article
(0 Votes)

Mon homme chouchoute sa peau

Mon homme chouchoute sa peau Shutterstock

L’homme ne se contente plus de subtiliser en cachette un peu de crème dans le pot de sa moitié. La beauté se conjugue désormais au masculin singulier. Les marques de cosmétique l’ont bien compris et proposent aujourd’hui toute une gamme de produits rien que pour lui. Un public certes novice mais néanmoins exigeant. Les hommes représentent désormais 10% de ce marché contre 1%, il y a 20 ans!

dès le réveil!
Le matin, au réveil, rien de tel qu’un grand verre d’eau tiède additionnée d’un trait de jus de citron pour détoxifier le corps et s’assurer un beau teint. Le rituel beauté matinal peut se résumer à un nettoyage et à l’application d’un soin hydratant. Les soins nettoyants se présentent sous différentes formes et à chacun celle qui lui convient: gel nettoyant, fluide ou crème exfoliante, le choix est vaste. Les produits se déclinent pour lui aussi en fonction du type de peau, leurs odeurs sont toniques et fraîches… Aucune excuse pour passer outre!
L’étape «hydratation» est essentielle puisqu’elle va non seulement protéger la peau des agressions extérieures, mais aussi et surtout parfaire le rituel beauté et prolonger l’effet du nettoyant. Là encore, les textures sont assez variées, de la classique crème hydratante au fluide délicat, en passant par les gels.

Un rasage doux
Un homme passe en moyenne 145 jours de sa vie à se raser. Alors, autant faire de ce moment obligé un rituel beauté. La solution: bien préparer sa peau, avant et après le passage de la lame, pour éviter les irritations. Penser d’abord à assouplir le visage avec de l’eau chaude. Quant aux crèmes de rasage, elles ont nettement évolué ces dernières années et procurent beaucoup de confort, quel que soit le type de rasage (mécanique ou électrique). Enfin, après l’épreuve du feu, le baume ou la lotion après-rasage vont apaiser la peau et surtout prévenir la repousse sous-cutanée (et les gros boutons!).

Et les rides?
Oui, comme les femmes, les hommes sont soucieux et guettent les premiers signes de l’âge. Des produits adaptés aux peaux masculines ont vu le jour pour atténuer les rides et gommer les premiers relâchements. L’utilisation quotidienne est évidemment de rigueur pour espérer obtenir des résultats satisfaisants.
Côté composition, les ingrédients de base des produits qui ciblent les hommes sont pareils à ceux proposés aux femmes, mais utilisés dans des proportions plus légères. Comment faire le bon choix? Vérifier la teneur en vitamines A, C et E, dont le rôle antioxydant aide à lutter contre les radicaux libres qui détériorent le collagène. D’autres éléments indispensables accélèrent le renouvellement cellulaire et stimulent la production de collagène: les minéraux et les oligoéléments, l’acide hyaluronique (effet repulpant), le rétinol (forme active de la vitamine A)… Pour éviter de surcharger la peau, l’idéal reste les produits 2 en 1, gel hydratant antirides par exemple, ou fluide après-rasage anti-âge.

moins De poils!
L’affaire est entendue: les femmes préfèrent la peau de leur homme nette et douce. L’évolution des tendances concernant l’épilation n’est pas pour autant aussi tranchée! En cause: une certaine esthétique du corps nourrie de décennies de cinéma et de culture populaire qui ont glorifié et diffusé l’image d’un mâle aux allures de cow-boy. Mais les choses changent… Doucement! Les hommes sont désormais prêts à dire adieu aux poils disgracieux au niveau du torse, des épaules ou du dos en utilisant crèmes et gels dépilatoires, bandes de cire chaude ou froide, rasoirs électriques, tondeuses et épilateurs, soins spécialisés en institut…

J.M.K.

 
Plus dans cette catégorie : « Mon programme ciblé

Laissez un commentaire

(*)Mentions obligatoires

captcha...

Editorial

La taille disproportionnée des ciseaux que manipule Dame Anastasie au Liban semble inversement proportionnelle à l’esprit de finesse dont elle est supposée être dotée.

À en juger de ses actions, on serait tenté de croire que les Libanais sont dans l’ensemble totalement dépourvus de clairvoyance et de maturité, atteints d’un syndrome de débilité profonde ou d’un déficit aigu d’intelligence. On serait aussi tenté d’en déduire que l’équilibre du pays est si chancelant qu’il suffit d’un mot, d’un tweet, d’une image, d’une scène pour que tout l’édifice s’effondre.

En savoir plus